missing translation for 'onlineSavingsMsg'
Learn More

CD366 (TIM3) de rat anti-souris, Super Bright 436, clone : 8B.2C12, eBioscience™

Anticorps monoclonal de rat

Marque:  Invitrogen 62-5871-82

Informations supplémentaires : Poids : 0.01000kg

 Afficher plus de versions de ce produit

Code produit. 15963434

  • 281.00€ / 100µg

Date d’expédition estimée: 29-10-2021

Veuillez vous pour pouvoir commander cet article. Besoin d'un compte web? Créer le vôtre dès maintenant!


Description

Description

Description: The 8B.2C12 monoclonal antibody reacts with mouse CD366 (TIM3), a Th1-specific cell surface protein. CD366 is a type I transmembrane protein and contains an immunoglobulin and a mucin-like domain in its extracellular portion and a tyrosine phosphorylation motif in its cytoplasmic portion. CD366 is expressed selectively by differentiated CD4+ Th1 and CD8+ Tc1, but is absent on Th2 and Tc2. Other hematopoietic cell types, including naive T cells, B cells, macrophages and dendritic cells, do not express CD366, at least at the protein level. Expression of CD366 is upregulated at a late stage of T cell differentiation on Th1 cells after 3 rounds of in vitro polarization suggesting a role for this molecule in the transport or effector function of Th1 cells rather than a contribution to T cell differentiation. In an experimental autoimmune encephalomyelitis (EAE) model, CD366 was shown to be expressed on most CD4+ and CD8+ T cells in the central nervous system at the onset of clinical signs of disease, while less than 2% of CD4+ cells in the periphery expressed CD366 after immunization. In this model, in vivo administration of 8B.2C12 resulted in a hyperacute and atypical disease phenotype. It is postulated that the engagement of CD366 during T cell activation results in the expansion and activation of macrophages and increased severity of autoimmune disease. The Tim gene family may have an important role in the regulation of autoimmunity and allergies.

L’anticorps 8B.2C12 se lie à l’allèle BALB/c du CD366 lorsque la réactivité à l’allèle C57Bl/6 est significativement plus faible. Applications indiquées : L’utilisation de cet anticorps 8B.2C12 a été signalée dans l’analyse par cytométrie en flux. Applications testées : Cet anticorps 8B.2C12 a été testé par analyse cytométrique en flux des splénocytes de souris. Il peut être utilisé à une masse égale ou inférieure à 0,125 μg par test. Un test est défini comme la quantité (μg) d’anticorps qui colorera un échantillon de cellules dans un volume final de 100 μl. Le nombre de cellules doit être déterminé empiriquement mais peut varier de 10^5 à 10^8 cellules/tests. Il est recommandé que l’anticorps soit soigneusement titré pour une performance optimale dans le dosage d’intérêt. Le colorant Super Bright 436 peut être excité par la ligne laser violet (405 nm) et émet à 436 nm. Nous vous recommandons d’utiliser un filtre passe-bande 450/50 ou un équivalent. Assurez-vous que votre instrument est capable de détecter ce fluorochrome. Lors de l’utilisation de deux anticorps ou plus conjugués au colorant Super Bright dans un panneau de coloration, il est recommandé d’utiliser le tampon de coloration Super Bright (produit n° SB-4400) pour minimiser les interactions non spécifiques des polymères. Veuillez vous reporter à la fiche technique de Super Bright Staining Buffer pour plus d’informations. Excitation : 405 nm, émission : 436 Nm ; laser : Laser violet Le TIM3 (récepteur cellulaire du virus de l’hépatite A 2, HAVCR2, immunoglobuline à cellules T, mucine contenant des domaines 3) est une glycoprotéine longue d’acides aminés 281 de surface cellulaire propre à Th1 de type 1, exprimée sur des cellules CD4+Th1 et CD8+Tc1 différenciées au stade terminal. La TIM3 se compose d’un domaine semblable à l’IgV, d’un domaine semblable à la mucine dans la région extracellulaire et d’un motif conservé de phosphorylation de la tyrosine dans la région cytoplasmique. La TIM3 participe à l’activation des macrophages et à l’induction de maladies auto-immunes. De plus, la TIM3 régule à la baisse les réponses immunitaires agressives médiées par les cellules Th1 et facilite le développement de la tolérance immunitaire. L’importance pathologique de la TIM3 a été attribuée à l’encéphalomyélite auto-immune expérimentale (EAE), une maladie auto-immune dépendante des cellules Th1, et améliore également la gravité de l’encéphalomyélite auto-immune expérimentale chez la souris.
Spécification

Spécification

CD366 (TIM3)
Monoclonal(e)
0,2 mg/ml
PBS avec ASB et 0,09 % azoture de sodium ; pH de 7,2
Q8VIM0
Havcr2
IgG1, kappa
100 μg
4°C, stocker dans l‘obscurité, NE PAS CONGELER !
Primaire
171285
Cytométrie en flux
8B.2C12
Super Bright 436
Havcr2
Liquide
Rat
Chromatographie d’affinité
RUO
Anticorps
Monoclonal(e)
Souris
Vidéos
FDS
Documents
Certificats